• Nathalie-Géraldine Ruffat-westling

Le Kudzu

source : Photo by Peggy Greb

Orig­i­naire de Chine et du Japon où sa racine est util­isée en cui­sine comme fécule (au pouvoir extrêmement épaississant et gélifiant) le KUZU est une plante invasive qui pousse comme une vigne , s'accrochant à tout et détruisant peu à peu les autres plantes sur lesquelles elle pousse .

(elle pousse partout et est si résiliente qu'elle repousse sur des terrains brulés ou en friche )

Noms Communs :

Le Kudzu « ou Vigne enJaponais » est originaire d’Extrême-Orient, mais que l’on trouve également aux Philippines, en Indonésie et même en Nouvelle Calédonie.

En Chine on l'appelle : gé gēn

Nom Botanique :

Le Pueraria montana fait partie de la famille des « Fabacées » tout comme les lentilles, le haricot et les pois chiches. C ’est une plante grimpante et envahissante .

Le Kudzu est riche en :

amidon

des isoflavonoïdes (flavonoïdes, anti-radicaux libres)

mélatonine

oestrogènes

vitamine B1

des bioflavonoides : de la puérarine et des phytostérols, des puérosides A et B

glucides

calcium

phosphore .

sodium



La racine , les feuilles et la fleur sont utilisés depuis des siècles à des fins thérapeutiques et culinaires.

Elle était déjà util­isée 600 ans avant Jésus-​Christ, par la médecine tra­di­tion­nelle chi­noise.


La racine est employée dans le traite­ment de la fièvre , des états grip­paux, de la rouge­ole, des gas­trites, de la dysenterie et de l’hypertension ; elle était égale­ment appré­cié comme relax­ant musculaire .


Si vous êtes aux prises avec un syndrome métabolique (qui englobe une foule de problèmes de santé tels que l'hypertension, l'hypercholestérolémie et la résistance à l'insuline), le kudzu pourrait être intéressant.

«L'extrait de racine de Kudzu contient des isoflavones, qui semblent abaisser le cholestérol, la pression artérielle, la glycémie et les niveaux d'insuline».


Maladies cardiovasculaires. Une étude randomisée en double aveugle a été menée sur 100 patients souffrant de maladie coronarienne. Le premier groupe recevait un placebo tandis que le deuxième était traité avec un extrait de Salvia miltiorrhiza combinée avec du kuzu (7:3 w/w) pendant 24 semaines. Le groupe traité avec les extraits de plantes présentaient une diminution des niveaux de mauvais cholestérol (LDL cholestérol) ainsi qu’une amélioration de la dilatation de l’artère brachiale.


Dans les cas de troubles de la ménopause et notamment les bouffées de chaleur ( lorsque le kudzu est pris par voie orale, il peut améliorer les symptômes vasomoteurs (bouffées de chaleur et sueurs nocturnes) chez les femmes ménopausées» grâce aux isoflavones qui aident à réguler les hormones et autres symptômes liés à la ménopause

on a con­firmé que sa racine con­tient des flavonoïdes : la génistéine – qui possèdent des propriétés anticancéreuses, de la puérarine et de la diadzéine, un puis­sant phyto-​œstrogènes


Le kudzu possède des propriétés anti-inflammatoires, qui peuvent aider à réduire l'inflammation dans le corps . L'inflammation n'est pas à prendre à la légère car elle peut contribuer à des problèmes plus graves tels que les maladies cardiovasculaires, le diabète et même le cancer ...


Mais l’une des utilisations les plus connues du kudzu est le traitement de l’alcoolisme et des addictions diverses aux drogues (c’est pour cela qu’il était utilisé à l’origine dans la Chine ancienne).

Bien que cela n’aide pas à rester sobre, de petites études ont montré que, lorsqu’ils prenaient de l’extrait de racine de kudzu, les grands buveurs consomment moins d’alcool que d’habitude. On ne sait pas exactement pourquoi cela fonctionne, mais c'est probablement dû au fait que le kudzu augmente le flux sanguin, ce qui vous permet de ressentir les effets de l'alcool plus rapidement, ce qui vous permet de cesser de boire plus tôt, après avoir bu moins. On dit aussi que la racine de Kudzu minimiserait les symptômes de gueule de bois ( migraine , nausées et maux de ventre ).

Elle est connue pour favoriser la désaccoutumance :

con­sommée régulière­ment en cure elle entraine une diminu­tion de la con­som­ma­tion d’alcool et une dépen­dance à la cig­a­rette forte­ment réduite .

elle est également utilisé comme " anti dépresseur" dans certains cas , elle aide au sommeil car elle est relaxante (Des études menées ont montré que ces isoflavones stimulent les « opioïdes » naturels du cerveau Elles agissent sur les neurotransmetteurs, comme la sérotonine, le GABA et vous apportent apaisement et bien-être )

*on peut acheter des gélules de Kuzu en ligne ou en magasin Bio suivre la notice pour l'utilisation

Mise en garde :
Evidement comme toute molécule naturelle elle possède également des contre-indications et peut à l'inverse provoquer nausées , maux de têtes ou autres symptômes divers et interférer avec vos traitements en cours si vous en avez !

il s'agit donc de bien se renseigner auprès de votre médecin et prendre conseil avant toute utilisation

(et non pas sur internet comme beaucoup le font beaucoup aujourd'hui )

Il reste beaucoup d'études à faire sur le KUDZU et bien qu' adaptogène et efficace pour certains elle peut se révéler néfaste pour d'autres ( comme toutes les plantes et molécules par ailleurs !)

* ces renseignements ne pourraient donc se substituer à un avis médical !



Le Kudzu en cuisine :

La plante et notamment ses feuilles sont utilisées dans la cuisine asiatique , si les graines et la cosse sont toxiques , les jeunes feuilles se mangent comme des épinards ou des Okras dont le mucilage les rapprochent en terme de sensation ( on retrouve les feuilles de Patates douces très similaires également )


les jeunes "hampes florales " sont également comestibles et très aromatiques , on peut en faire des décoctions froides comme des limonades ( que j'avais découvert à Hawaï très jeune ) et confites sur des entremets ...


mais c'est la fécule dont on tire de sa racine blanche qui est le plus utilisée :

la fécule est inodore et sans gout on peut donc l'incorporer dans toutes sortes de préparations

pour son pouvoir épaississant :

je l'utilise en remplacement de fécules ou d'Agar Agar

*1 cuillère à café de fécule de KUDZU = équivaut à une cuillère d'Arrow root dont elle est la " cousine"


pour épaissir une soupe ou un potage


dans un gâteau pour l'alléger un peu à la place de la Maïzena (qui est de la farine de Maïs très raffinée ne l'oublions pas ) ceci dit comme elle est sans gluten on doit conserver en tête que le gâteau ne lèvera pas si on utilise de la fécule en trop grande quantité , il faut mélanger à hauteur de 20 % seulement (et 80 % de farine )


Dans des gratins de légumes très léger ou une béchamel (fécule plus lait et beurre )


En pudding avec des fruits ou même une mousse au chocolat inattendue (recette à retrouver bientôt )


il existe une variété de nouilles de Kuzu déshydratées et je prépare parfois ces nouilles moi même fraiches (la recette sera en ligne prochainement )


pour des "panures " très légères ( je trempe des pilons de poulet dans la fécule et des épices avant de les faire frire )


son pouvoir gélifiant est moins connu en Europe mais en Asie et notamment au Japon on en fait des desserts légers comme des " nuages" tels que ces Kudzu mochi que j'adore et dont voici la recette que j'ai revisité avec des produits locaux .

Au Japon on le sert avec de la Mélasse de sucre et du Kinako qui est une poudre ( ou farine ) de grains de Soja toastés ( à acheter en épicerie japonaise ou ici par exemple )



KuzuMochi

Ingrédients :

100 gr de poudre de fécule de KUZU 50 gr de sucre glace 50 cl d’eau

en accompagnement :

de la confiture au choix (ici de la confiture de cynorhodons ), de la compote ou de la Mélasse

de la poudre de Noisettes

des graines de Sésame légèrement toastées

Préparation :

Mélanger la fécule au sucre glace (tamiser le tout)

Diluer le mélange avec l'eau froide , mettre dans une casserole et faites chauffer à feu doux en remuant , le mélange va épaissir et devenir peu à peu translucide

mettre dans un moule ou un plat rectangulaire légérement huilé

laisser reposer deux heures au frais

découper des bandes rectangulaires

servir avec de la confiture ( ou de la gelée ou une compote , ou de la Mélasse de figues ou de dates )

Saupoudrer de poudre de noisettes et de graines de sésame toastées à la poêle


une version au lait végétale est également possible et délicieuse (recette à venir )








  • Black Facebook Icon
  • Instagram