• Nathalie-Géraldine Ruffat-westling

Le Coing , cet oublié de nos tables & nos campagnes


Le coing connu également sous le nom de "Poire de Cydonie" est le fruit du Cognassier ( Cydonia Oblonga ).

Le nom de coing, via le latin impérial cotōneum puis codoin au XIe siècle et cooin au XIIe siècle, vient du grec κυδώνιον μῆλον, kydonion mêlon « pomme de Kydonia ».

Originaire des régions tempérées du Caucase et du pourtours méditerranéen , ce fruit était déjà reconnu dans la Grèce antique; en particulier, la variété provenant de la ville de Kynodia (Crête) était si appréciée des grecs qu’elle a donné son nom au fruit "Kynodia ".





Le Coing arrive à maturité à l'Automne entre Octobre et Novembre , il devient jaune et possède un léger voile " pelucheux" qui se retire au lavage (on peut les essuyer ou les brosser également avant de les laver )


En terme de santé c' est un champion hors pair pourtant tristement et souvent oublié de notre alimentation .

le fruit présente une très grande richesse nutritionnelle. Il contient notamment des vitamines, mais également des minéraux, oligo-éléments, protéines et bien d’autres éléments nutritifs !

Peu calorique il convient tout à fait lors d'un rééquilibrage alimentaire ...


Dans 100 g de coings, voici les propriétés nutritionnelles retrouvées :

Calories : 57.7 kcal

Protéines : 0.48 g

Glucides : 13.4 g

Lipides : 0.1 g


Ils sont aussi très riches en vitamines :

Vitamine C : 15 mg

Vitamine E : 0.55 mg

Vitamine B3 : 0.2 mg

vitamine A


Les minéraux et oligo-éléments sont également très nombreux :

Potassium : 197 mg

Calcium : 11 mg

Magnésium : 8 mg

ainsi que du sodium , le zinc , le fer, le cuivre, le manganèse et le fluor, responsables notamment du métabolisme cellulaire et du transport de l’oxygène dans l’organisme.

Des Polyphénols & Caroténoïdes


Les coings contiennent beaucoup de fibres , de tanins et de mucilages qui sont appréciés pour leur effet bénéfique sur la digestion.

Les avantage des coings et benefices santé sont nombreux :

leurs tanins ne disparaissent pas lorsqu’ils sont mûrs à la différence d’autres fruits.

on l'utilise autant dans les cas de diarrhées ou de constipation (il aide également à lutter contre l’inflammation de l’intestin et de la muqueuse gastrique , car il a un effet laxatif )

Le thé de coing cuit avec ses pépins est également recommandé contre la mauvaise haleine .

dans les cas de gerçures , une inflammation et un coup de soleil, les mucilages ont un effet apaisant et anti-inflammatoire

La pectine des fibres abaisse le taux de cholestérol, lie les polluants ( les métaux lourds)et aide l’organisme à se désintoxiquer .

La quercétine et pectine agissent comme des antioxydants et détruisent les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules du corps.

Les tanins contenus et la vitamine A peuvent soulager la goutte et l’ artériosclérose .

En outre, le mucilage de coing apaise les rhumes, les infections de la gorge (expectorant) et la bronchite on l'utilise contre les brûlures , les dermatites, les mamelons douloureux et les hémorroïdes

ou comme ...

masque facial sur les peaux ternes et ridées :

Râper la chair d'un coing , ajouter une cuillère de yaourt crémeux ou de crème fraiche , ajouter quelques gouttes d'huile vierge au choix d' :

Huile d'argan.

Huile de rose musquée du Chili.

Huile d'onagre.

Huile de bourrache ou de carottes

Mixer le mélange au blender

Etaler en couche épaisse sur le visage préalablement nettoyé durant 25 min

Rincer avec un gant tiède

Sécher le visage délicatement et appliquer quelques gouttes d'huile de son choix


Crue râpée la chair est excellente pour les peaux acnéiques et les points noirs

en lotion le jus peut être appliqué sur le visage pour une exfoliation naturelle



Ma recette préferée en automne est la compote de Coings bien que j'utilise des coings sauvages glanés sur de vieux arbres abandonnés parfois véreux ou un peu noircis le résultat est toujours délicieux ...

il suffit d'essuyer les Coings avec un torchon puis de les laver à l'eau tiède vinaigrée

je les coupe ensuite en quatre sans les peler et retire le centre (récupérez les pépins )

je pèse le tout et ajoute 600 gr de sucre pour un kilo de fruit , je couvre d'eau et fais cuire les fruits ( à ce stade vous pouvez incorporer un bâton de vanille coupé en deux ou des épices de votre choix ou une écorce de citron bio par exemple ) pour ma part je l'aime nature !

lorsqu'ils sont cuits (tester avec une fourchette ) je filtre le jus en égouttant au chinois .

je récupère la chair que je mixe au Vitamix (un bon blender fera l'affaire , la compote doit être fine cependant ) j'ajoute un peu de jus récupéré pour obtenir une bonne consistance (à vous de juger )

je mets le tout dans des bocaux stérilisés à l'eau bouillante et séchés .

On peut les conserver ainsi au frais quelques jours ou congeler la compote .

Si vous souhaitez conserver les pots plus longtemps il faudra cuire les pots dans une cocotte recouverts d'eau froide puis cuire jusqu'à ébullition ( 100 °)

stoppez la cuisson aux premiers gros bouillons et laissez refroidir dans la cocotte .

retirez ensuite les pots , essuyez les et stockez les au frais et à l'obscurité .


NB : j'ajoute un jus de citron dans la compote tiédie avant de la mettre en pot , pour la conserver naturellement .

avec le jus restant on peut faire de la gelée (incorporez les pépins et un coing coupé en deux et recuisez le tout , filtrez ensuite en pressant un peu pour écraser le coing , on peut y incorporer 2 gr d'Agar Agar pour 500 ml de liquide obtenu en fin de cuisson si la gelée vous semble trop liquide )


Autres utilisations du Coing :

*Cuit en tagine avec de l'Agneau il est délicieux

*poché au sirop d'épices servi avec de la crème fraiche , une glace au yaourt

*Le thé "Coing - Gingembre" est mon plaisir en hiver (je déshydrate quelques lamelles fines de Coing non pelé et du Gingembre et l'incorpore à un bon thé noir que je stocke dans un bocal )

*En sirop on peut l'incorporer à un jus de volaille ou laquer les viandes avec (le coing se marie merveilleusement bien aux viandes blanches et les gibiers )

*Un vinaigre de Pelures de Coing est magique (j'ajoute un coing coupé en quatre au mélange eau + pelures) ce vinaigre s'utilise aussi sur le visage légèrement dilué à l'eau de source en spray pour un tonique tenseur .

*Mon vin de Coing est une petite pépite : dans un bocal mélangez un poids égal de pelures + alcool de fruit + sucre , laissez infuser durant 40 jours , filtrez et dégustez à Noël

* en parfum d'intérieur : Mon arrière grand -mère disposait des coings dans des coupelles à travers toute la maison et dans tous les placards pour parfumer la maison , c'est un parfum doux et désuet à souhait .

*Mon vin de Coing est une petite pépite : dans un bocal mélangez un poids égal de pelures + alcool de fruit + sucre , laissez infuser durant 40 jours , filtrez et dégustez à Noël


A suivre pour d'autres recettes à venir ...



  • Black Facebook Icon
  • Instagram